Archive pour la Catégorie 'Non classé'

Marianne Journiac, candidate R&S au rassemblement pour la défense du service public postal

def-poste2

Marianne Journiac au rassemblement pour l’égalité femme-homme

femmes1

9 avril : Manifestation contre le projet de loi Travail

IMG_20160409_143831 R&S75 était très présent ce samedi de la République à la Nation sur le parcours de la manifestation contre la loi Travail (dite El Khomri).

Cf autres photos dans l’album « Manifs »

Panama Papers

Ci-dessous le communiqué de République-et-Socialisme :

AU-DELA DU SIMPLE  DIAGNOSTIC , IL FAUT AGIR

Depuis des décennies, la financiarisation du capitalisme mondial et l’absence de régulation des mouvements de capitaux au niveau mondial ont rendu possibles des montages financiers toujours plus complexes et opaques permettant le recyclage d’argent sale venant de la prostitution, de la drogue ou de trafics divers : armes, animaux protégés ou tout simplement de la fraude fiscale ; certains états s ‘en alarment, beaucoup sont complices : monsieur Jean Claude Juncker, président de la Commission Européenne, n’est-il pas le même Juncker Jean Claude qui, premier ministre du Luxembourg , pays fondateur de l’Union Européenne, a organisé un des plus efficaces paradis fiscaux mondiaux. Pas surprenant donc que l’Union Européenne n’ait pas voulu protéger ses peuples, cédant par exemple aux demandes dérogatoires du gouvernement britannique qui n’avaient pour but que de protéger La City, une des plus grandes plaques tournantes de la finance internationale.

Le « Panama papers » n’est pas le premier phénomène du genre –affaire wikileaks, HSBC, UBS, il est toutefois le plus important. Il a  nécessité des mois de travail pour des journalistes appartenant à des groupes de presse de nationalités différentes ; que leur travail soit salué ; la presse, en l’occurrence, a parfaitement rempli sa mission d’investigation et de recherche de la vérité.

L’ampleur des mouvements de fonds révélés nous conduit à rappeler des réalités connues de longue date :

  • Ces sommes gigantesques échappant à tout contrôle public ruinent le financement des politiques publiques asséchant les recettes des budgets publics et le financement de la protection sociale alors que des politiques de «  maîtrise des dépenses publiques »imposent aux couches moyennes et populaires des efforts financiers injustes socialement –on estime qu’en France les pertes fiscales sont au moins égales au déficit public annuel.
  • Ces sommes détournées pénalisent l’activité économique car elles se font au détriment  d’une demande sociale qui pourrait soutenir l’activité des entreprises.
  • Concernant les milieux les plus aisés, elles accentuent  les inégalités sociales alors que certains politiques , silencieux sur le sujet , ne cessent de fustiger les fraudes aux prestations sociales.

Si une coopération entre groupes de presse internationaux a rendu possible l’accès à la  connaissance, on ne comprendrait  pas qu’une même coopération internationale ne permette d’engager une action d’ampleur puisque ce sont tous les états qui sont victimes de ces circuits parallèles. Face aux promesses non tenues : « les paradis fiscaux, c’est fini », Nicolas Sarkozy ; « Je mènerai  une grande réforme fiscale » candidat François Hollande,

  • Il est temps que les états prennent leurs responsabilités, que la France, pour ce qui la concerne, instaure une réelle séparation entre banques d’affaires et banques de dépôt, que Panama réintègre la liste française des paradis fiscaux non coopératifs, que les banques renflouées grâce à l’argent public après le krach de 2008 soient réellement sanctionnées en cas de délit, sanction pouvant aller jusqu’à la nationalisation en cas de délit grave –le patron de la Société Générale ne semble-t-il pas avoir commis un parjure devant la commission d’enquête sénatoriale en ayant affirmé avoir supprimé ses filiales dans les paradis fiscaux ?.
  • Il est temps également que les citoyens se mobilisent et exigent que cesse cette politique hypocrite de deux poids deux mesures. Le dynamisme des forces de progrès doit permettre de remettre cette exigence à l’ordre du jour.

R&S-Paris présent au match de soutien contre des propos sexistes dans le 20ème

fanions-degommeuses

Mercredi 4 février à 19h30,  Béatrice Durand de RS75 et Marinette Bache, élue républicaine-socialiste du 20ème, étaient au stade Louis Lumière dans le 20ème.

Un président d’association -qui n’en est pas à son 1er « exploit »-a insulté, la semaine précédente, les jeunes femmes d’une équipe de foot du 20ème qui occupait le créneau avant son association. Des propos vulgaires et homophobes ont été tenus devant des enfants auxquels il a, en plus, demandé d’applaudir.

Bien sûr, plainte à été déposée. Mais dès maintenant il était important que R&S75 affirme, aux côtés de la Mairie du 20ème, son soutien à cette équipe et dise haut et fort sa formelle opposition aux propos sexistes et lesbophobes. Hélène Bidard, adjointe à la Maire de Paris à l’égalité Femmes/Hommes et à la lutte contre les discriminations, ainsi que Pascale Boistard, secrétaire d’Etat au droits des Femmes étaient également présentes. Elles ont rappelé que les femmes avaient -et devaient prendre- toute leur place dans l’espace public et en particulier sur les stades.




Jacquesyvonpierre |
Marketingstarts |
Gimmeshine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour Notre Village QUINCY-V...
| Yenamarre69
| Bernardofrsc