• Accueil
  • > Analyse
  • > R&S a un élu au conseil régional d’Ile-de-France

R&S a un élu au conseil régional d’Ile-de-France

ELECTIONS REGIONALES :

LE TEMPS DE LA RECONSTRUCTION DE LA GAUCHE EST VENU

République et Socialisme – Paris se réjouit de l’élection de Michel JALLAMION comme Conseiller régional en ile-de-France. Et lui souhaite bon courage et plein succès dans l’exercice de ses nouvelles fonctions .

République et Socialisme salue le relatif sursaut civique du deuxième tour : le Front national ne gèrera aucune région et le grand chelem de la droite, avec ses conséquences sur la vie quotidienne de nos concitoyens, a été évité.

Il n’en reste pas moins qu’il va être nécessaire, dans l’objectif de travailler à la reconstruction de la gauche que s’est fixé R&S, de prendre le temps d’une analyse sans concession des causes de ce résultat sévère pour l’ensemble des listes de gauche.

- C’est d’abord la politique gouvernementale qui a été sanctionnée : Le recul sur l’ensemble des questions sociales, de solidarité, des droits, est ressenti de plus en plus durement  par les électrices et électeurs de gauche qui, en masse, ne se déplacent plus.

Nous devons comprendre le message envoyé : il est plus que temps de rompre avec la politique d’austérité. Chômage, précarité, aucune conquête sociale depuis des décennies, régression des droits sociaux, démantèlement des services publics tandis que la richesse ne cesse de croître au profit des seuls nantis : c’est la politique menée par ceux qui ont été élus avec mission d’y mettre fin.

Il est temps de cesser de se voiler la face, comme le fait le gouvernement et la direction du Parti socialiste, et de se contenter de « victoires » « en trompe l’œil ».

-De leur côté, les listes du Front de Gauche n’ont pas su passer d’une posture de contestation à l’incarnation d’une alternative crédible. Dans ces conditions elles ont subi la loi électorale que quand la gauche gouvernementale est sanctionnée, c’est toute la gauche qui trinque.

Diversité ne veut pas dire incohérence. Inventivité ne veut pas dire ignorance du peuple. Spontanéïté ne veut pas dire rejet des moyens de l’Etat pour permettre l’égalité des droits.

Il sera indispensable que les organisations qui composent le FdG se parlent franchement afin de voir si elles sont, ou non, en mesure de surmonter leurs oppositions.

R&S réaffirmera son attachement indéfectible à la République laïque et sociale. R&S ne tolèrera plus, sans le condamner fermement tout égarement et compromission aux côtés des islamistes de Tariq Ramadan.

-La tactique, abusivement dénommé ‘front républicain » n’a jamais fonctionné. Elle n’a fait que confirmer aux électeurs se trompant de colère le positionnement prétendument « anti-système » du Front national.  On ne peut dire un jour que la droite se confond avec le FN et le lendemain se désister pour elle. L’extrême-droite se combat debout, pas par l’esquive. R&S se félicite du score obtenu, dans des conditions difficiles, par JP. Masseret auquel il avait immédiatement apporté son soutien.

En tout, respecter le suffrage universel, c’est respecter la démocratie, c’est respecter la souveraineté populaire.
Cela ne peut redevenir la conception naturelle de la gauche dans son ensemble que lorsque celle-ci sera capable de créer des cadres de discussion entre militants des organisations de progrès, politiques, syndicales et associatives.
Cela suppose également que chacune de nos organisations développent clairement ses propositions dans l’esprit de refonder des bases communes qui permettront à l’ensemble de la gauche de renouer avec les salariés, le monde du travail.

Le temps de la reconstruction de la gauche est venu.

0 Réponses à “R&S a un élu au conseil régional d’Ile-de-France”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Jacquesyvonpierre |
Marketingstarts |
Gimmeshine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour Notre Village QUINCY-V...
| Yenamarre69
| Bernardofrsc