• Accueil
  • > Archives pour décembre 2013

Archive mensuelle de décembre 2013

RS75 à la manifestation du 1er décembre 2013

1erdécembre 2013-Journiac3

Intervention de Marianne JOURNIAC

pour République et Socialisme

lors de la manifestation du 1er décembre 2013

C’est la crise !

On nous le répète sur tous les tons !

Il faut faire des efforts ! Accepter que l’on sabre nos retraites ! Que l’on détruise nos services publics et qu’on les vende au plus offrant !

Que l’on brade notre patrimoine national !

Que l’on augmente la TVA, la TVA qui est l’impôt le plus injuste, le seul qui taxe plus les pauvres que les riches !

Des efforts ! Le peuple en fait et en a toujours fait ! C’est nous qui avons fait la Révolution, c’est nous qui avons obligé le Front populaire à donner les congés payés ! C’est nous qui avons toujours versé notre sang pour la France comme en 14 comme en 45 ! C’est nous, les syndicalistes et le peuple, qui avons tout construit, des rails du métro à la Sécurité sociale ! C’est avec le sang et les larmes de nos aînés que l’on a bâti ce pays !

Les efforts on connaît ! Les sacrifices on connaît !

Mais la crise, elle, n’est pas pour tout le monde ! La crise, elle est là pour les ouvriers qui voient partir leurs usines ! Elle est là pour les fonctionnaires qui se voient contraints de privilégier l’argent au service qu’ils doivent rendre. Elle est là pour les employés, les cadres, qui n’ont le choix qu’entre prendre le risque du burnout ou être licenciés. Elle est là pour les chômeurs, qui se voient contraints d’accepter des CDD de 3 mois ou de bosser au black. Elle est là pour les femmes, qui sont contraintes au temps partiel et aux petits salaires.

La crise, nous, on la paye, on la paye chaque jour.

Mais il y en a qui ne la paient pas.

Les 500 plus riches ont vu cette année leurs revenus augmenter de 25 %.

En un an les dividendes d’EADS ont augmenté de 115 % : vive a guerre, vive la crise ! … Et ceux de Carrefour de plus de 53 % alors qu’on a du mal à faire nos courses ! Et celles d’EDF de plus de 88 % alors qu’on augmente le prix de notre facture d’électricité de 5 % cet été et que l’on veut nous l’augmenter de 2,3 % cet hiver ! Ceux de Renault de plus de 53 % : merci pour les salariés qu’on licencie, merci pour Sandouville, Flins et Douai ! Merci pour les 7 500 postes supprimés ! Merci pour nos milliards que vous avez pris pour renouer avec vos bénéfices et pour nos amis salariés que vous avez licenciés !

Merci aussi aux banques que nous avons sauvées pour qu’elles puissent continuer à spéculer ! En un an, les actionnaires de BNP Paribas et de St Gobain ont gagné 30 % ! Ceux de la Société générale 55 % ! Ceux du Crédit agricole 56 % !

Ces revenus mirobolants, à quoi participent-ils ? A investir aux îles Caïman ! A faire la fortune de banquiers suisses ! A pressuriser un peu plus les salaires des Indiens et des Chinois pour que les spéculateurs puissent amasser des fortunes grâce au dumping social ! Ils font la misère ici grâce à la misère qu’ils font là-bas !

Ces fortunes il faut les taxer ! Elles doivent participer à l’effort national parce que c’est juste et parce que c’est grâce à l’effort national qu’elles se sont constituées !

Mais ils ne le veulent pas. Ils ne le veulent jamais. Pire, notre gouvernement élu par la gauche l’accepte. Il nous taxe et à eux ne leur demande rien.

Nous ne pouvons compter que sur la mobilisation des salariés, des citoyens pour exiger que la République s’accomplisse. Il faut que chacun paie en fonction de ses moyens et reçoive en fonction de ses besoins. Pour ça il faut un impôt fortement progressif ! Pour ça il faut la participation de tous les patrimoines et revenus divers !

Pour ça il faut augmenter notre pouvoir d’achat c’est-à-dire augmenter nos salaires, nos retraites, nos bourses scolaires, nos services publics, notre droit à l’accès à la culture et aux loisirs et enrayer les spéculations immobilières et financières.

Pour ça il faut renforcer nos droits sociaux, à commencer par le Code du travail, des CDI, du statut des fonctionnaires, de notre Sécurité sociale.

C’est cela une politique de gauche. C’est cette seule politique qui peut permettre l’union de la gauche. Notre patrie est celle des droits de l’Homme, de Robespierre, de Jaurès. Ce n’est pas celle de Ricardo, de Bill Gates ou la France versus Sarkozy.

Chers camarades, ensemble revendiquons la taxation des privilégiés ! Ce n’est pas une fusion des impôts que nous exigeons, c’est une véritable révolution fiscale qui privilégie les revenus des salariés par rapport à ceux du capital.

Ce que nous exigeons, c’est tout simple : c’est la Sociale !

 




Jacquesyvonpierre |
Marketingstarts |
Gimmeshine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour Notre Village QUINCY-V...
| Yenamarre69
| Bernardofrsc